samedi 15 décembre 2012

Industrie Mécanique

(Plus d'informations en cliquant sur le lien des titres)

Le rectorat et la région veulent supprimer une classe de seconde alors que les métiers de la mécanique sont en tension… donc les industriels ont beaucoup de difficultés  à recruter.



Différents documents insistent pour que l’industrie mécanique et que l’enseignement technologique soient reconnus et valorisés !

Où est l’erreur ?





Paris Normandie, 11 avril 2013
L'industrie renaît

Si elle ne revendique que 11 % des intentions d'embauche, l'industrie manufacturière reprend néanmoins des couleurs. Elle est le seul secteur en progression avec 2 776 projets, soit une hausse de 14 % et 347 intentions supplémentaires. Les industries extractives et la métallurgie sont particulièrement dynamiques.


Alpine Renault Dieppe lance un projet de voiture unique au monde en matière de projet industriel : France3 Haute Normandie
Mobilisation des élus dieppois.

Ma Région Janvier 2013
A l'heure où le chômage atteint 10% de la population active, paradoxalement  certains secteurs d'activité peinent à recruter. Dans la chaudronnerie, la maintenance industrielle, la métallurgie-serrurerie, par exemple, les débouchés sont nombreux une fois son CAP, son BAC pro ou plus encore son BTS en poche. De nombreux lycées haut-normands forment à ces métiers qui permettent de trouver très rapidement un emploi au sortir des études.
.... En Haute Normandie, de nombreux lycées forment les jeunes dans les filières industrielles porteuses d'emplois. ... équipements technologiques pédagogiques d'excellence, comme attestent les plateaux techniques ultra modernes installés dans les lycées haut-normands par la Région.


Extrait de l’étude menée par le Cabinet Ambroise Bouteille à la demande de l’UIMM en 2012
La fermeture des deux BTS CIM et IPM du Lycée Pablo Neruda risquerait donc de grever encore plus des effectifs déjà plus faibles de diplômés de formations techniques de la métallurgie de niveau III dans la région par rapport au niveau national.


Pacte pour la compétitivité de l'Industrie française
L’enseignement technique et professionnel ne bénéficie toujours pas, en France, de la priorité qu’il mérite même si les Régions ont fait un effort considérable d’investissement dans les lycées.





Les métiers de l'Industrie
Le mot du Président de Dieppe Méca Energies, Monsieur Gault, concernant les Métiers dans l'industrie ainsi que les formations technologiques



ETUDE CREFOR
Dans son journal bimestriel, pages 8 et 9 Crefor Haute Normandie aborde l'évolution des emplois et des métiers dans la Métallurgie afin d'anticiper les besoins de compétences





 Dossier la CRCI vous informe
Besoin de renouvellement de la main d'oeuvre dans les métiers de l'industrie en Haute Normandie








CPRDFP
"L'évolution des métiers
.....
Dans un contexte d'accélération des mutations en cours, la question de l'élévation des niveaux de formation accompagne un mouvement général des qualifications faisant correspondre à une augmentation de la technicité des emplois, un élargissement des compétences nécessitant des pré-requis de plus en plus complets.
Dans les métiers de l'Industrie et particulièrement de la mécanique et de la métallurgie, la différenciation par l'innovation et la diversification des activités représentent un enjeu majeur ...."

Pas de bras, pas de chocolat
La filière aéronautique manque de ressources humaines. Malgré des carnets de commande bien remplis, les entreprises peinent à recruter. C'est un enjeu de premier ordre : pas de compétences, pas de développement.
Pour résoudre ce problème, "il faut un grand plan d'action" : travailler sur l'attractivité des métiers et du territoire, s'assurer que les formations proposées sont bien en adéquation avec les besoins; travailler en lien avec les collectivités.


Paris-Normandie du 3 janvier 2012
Mobilisation après l'annonce de la possible suppression du BTS IPM
Les industriels ont réagi
Et sa démarche a été suivie d'effets.
(François Kowal, professeur de génie mécanique) : "Un groupe d'industriels m'a répondu : cette décision va à l'encontre des très graves difficultés de recrutement dans ces métiers et des réorientations vitales de notre économie. Déjà, Patrice Gault, président de Dieppe Méca Energies, association d'entreprises, avait indiqué son inquiétude. Clotilde His, Directrice de Gévelot à Offranville a également répondu."


Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :
1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus
2) Si vous avez un compte, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante Commentaire
Sinon, vous pouvez saisir votre nom ou pseudo par Nom/URL
3) Vous pouvez, en cliquant sur le lien S'abonner par e-mail, être assuré d'être avisé en cas d'une réponse
4) Cliquer sur Publier enfin.

Le message sera publié après modération.

Voilà : c'est fait.
Et un grand merci !

LinkWthin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...