mercredi 22 mai 2013

Lettre ouverte à Monsieur le Président Alain Le Vern

Le prochain salon du Bourget, du 17 au 23 juin, sera l'occasion d'une grande opération d'information des jeunes aux métiers de l'aéronautique baptisée "l'avion des métiers"

sauvons pablo neruda dieppe
Voir propos de J.M Ayrault : "qu'on anticipe
 la réorganisation des filières industrielles"
 « Monsieur le Président nous vous écrivons une lettre »


Nous vous interpellons Monsieur le Président Alain Le Vern, suite aux propos que vous avez tenus lors de votre venue au lycée Neruda, lors de la cérémonie des vœux du PS à Dieppe et suite à votre intervention sur France Bleu le jeudi 17 janvier.

MONSIEUR LE VERN : Il faut permettre à chacun de se construire un avenir professionnel.

MONSIEUR LE VERN : On ne respecte pas notre jeunesse.

Que faire des élèves de terminales qui veulent poursuivre à Dieppe en BTS IPM  à la rentrée 2013?

MONSIEUR LE VERN : Constat : 29% des jeunes à Dieppe vivent en précarité sans qualification

On ne trouve pas les techniciens dans le secteur de la mécanique

Paradoxe, la région accepte la fermeture d’une filière qui offre des emplois sur le territoire dieppois !

MONSIEUR LE VERN : Neruda a un atelier aménagé. « je veux maintenir les machines outils et les changer ».

Mais depuis fin 2009, nous demandons annuellement que les équipements soient conformes au référentiel du BTS IPM, en vain. (une machine à mesurer tridimensionnelle numérisée et un centre d’Usinage à Grande Vitesse 5 axes nous manquent)

Pour ce BTS, le dernier achat date du 22 juin 2011. La région a acquis un quatrième axe pour un de nos centres d’usinage afin d’en augmenter ses capacités car les étudiants doivent travailler sur des pièces à haute valeur ajoutée.

Ce système ne peut pas être utilisé en l’état car le porte-pièces qui doit lui être associé pour former un ensemble fonctionnel n’a pas été acquis. Le coût de cette pièce supplémentaire était de 13 190€.

C’est comme si nous avions acheté une voiture et une remorque mais sans le système d’attelage. La remorque ne sert à rien.

MONSIEUR LE VERN : Il faut cesser de raconter des salades et de les (les élèves) manipuler, quand il y a une section où il y a 4 élèves et 5 dans l’autre cela fait 9 pour des sections de 15.

Il y a 6 et 7 étudiants donc 13 pour une section de 15, qui raconte des salades et manipule les chiffres ? Nous aurions pu être 15 mais 2 étudiants ont trouvé du travail.

MONSIEUR LE VERN : La section ferme mais je la rouvrirai

Vous nous avez dit que vous n’aviez pas de pouvoir au niveau de la formation initiale lors de la réunion au lycée, contrairement aux propos que vous tenez plus tard sur France Bleu Haute-Normandie.

MONSIEUR LE VERN : J’accompagne les filières d’avenir (éolien offshore, Alpine..). L’effort doit être collectif.

Reste à mettre la réalité en accord avec les discours !

MONSIEUR LE VERN : Je connais des centaines d’entreprises qui cherchent des ouvriers qualifiés

La section qui doit disparaître, le BTS IPM, est orientée vers les métiers de la  production. Il répond aux besoins des industriels du territoire dieppois comme ils l’ont exprimé lors de la réunion organisée au lycée.

Les entreprises appartenant au cluster Dieppe Méca Energies prévoient dans la métallurgie 30 embauches par an pendant 10 ans. De plus, la filière Normandie AéroEspace prévoit 2 000 embauches sur 5 ans.

MONSIEUR LE VERN : Il faut répondre à des défis

Il faut deux ans pour former un technicien. A l’heure du départ en retraite des baby boomers,  la gestion prévisionnelle des ressources humaines est un défi essentiel. Dans ces conditions, comment justifier la suppression de cette filière ?
Quand allez-vous faire la promotion de cette filière de BTS menant à des métiers de la production, qui sont recherchés par les industriels ?
Avez-vous entendu les industriels que vous avez rencontrés au lycée ?

Monsieur Philippe Delamotte Amada Outillage ; « Pourquoi ne pas créer un ou deux postes au niveau local pour faire la promotion des filières technologiques comme ça se fait à l’UIMM au profit du CFAI ? »

Monsieur Alain Verna Toshiba TEC Imaging Systems : « Les jeunes qui partent de Dieppe pour suivre des études supérieures ne reviennent pas pour y travailler »

Vous avez parlé d’un devoir de vérité, la logique voudrait donc que les actes suivent concernant notre lycée.
Nous avons appris que l’IFCASS pourrait être accueilli dans des salles du bâtiment D du lycée.
Une partie de ce bâtiment accueille des laboratoires de langues et des salles de physique chimie.
Des rumeurs persistantes courent aussi sur la création au lycée d’un centre de formation continue des métiers de l’éolien.

Le lycée et ses formations initiales sont-ils donc amenés à disparaître au profit de la formation continue ?

Quand va t’on lancer une table ronde sur l’enseignement technologique et les formations professionnelles avec les industriels, les institutionnels, les professeurs, les élèves et leurs parents, sur le territoire dieppois ?

La section SNES du lycée Neruda

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :
1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus
2) Si vous avez un compte, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante Commentaire
Sinon, vous pouvez saisir votre nom ou pseudo par Nom/URL
3) Vous pouvez, en cliquant sur le lien S'abonner par e-mail, être assuré d'être avisé en cas d'une réponse
4) Cliquer sur Publier enfin.

Le message sera publié après modération.

Voilà : c'est fait.
Et un grand merci !

LinkWthin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...