vendredi 4 octobre 2013

Ecouter les réalités du terrain pour une meilleure gestion des ressources

Dans notre lettre à Madame la députée, Sandrine Hurel, nous
insistions sur les paradoxes pour lesquels nous n'avons pas eu de réponse

En amont de l'emploi, on fait des économies de budget public, en aval, la formation continue est déployée par tout un système qui consomme une énergie folle à alimenter des organismes privés avec des fonds publics et ça coûte une fortune pour un résultat jamais évalué. Alors mettons les ressources pour soigner le mal à la base... en faisant la promotion des formations industrielles.

Nous avons quelques réponses (dont la fermeture du BTS IPM) mais toujours pas celles que nous avons demandées sur les paradoxes et la sauvegarde des filières technologiques dans notre lycée.

Les médias se sont emparés des dérives de la formation continue, dont le projet sociétal est bien plus flou que celui de la formation du BTS IPM pour ce qui concerne le bassin dieppois. Voir l'émission Cash investigation (Diffusé par France2 le mer. 02-10-13 à 22:30 , Présenté par : Elise Lucet)
Chaque année, la France dépense 26 milliards d'euros pour former ses salariés et ses chômeurs. Mais une partie de ces sommes sont gaspillées voire détournées. En immersion durant neuf mois dans le milieu de la formation professionnelle, le journaliste Benoît Bringer met au jour une vaste escroquerie au sein d'un parti politique, d'une organisation patronale et d'une grande enseigne de jardinage : les millions destinés à former les salariés de cette entreprise se sont évanouis dans la nature. Organismes fictifs ou même dérives sectaires, derrière les 82 000 établissements de formation recensés en 2013 se cachent des réalités diverses. Quant au système de contrôle des fonds, il a été mis en cause en 2012 par la Cour des Comptes. A ce jour, seuls 13 % des fonds bénéficient aux chômeurs.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :
1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus
2) Si vous avez un compte, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante Commentaire
Sinon, vous pouvez saisir votre nom ou pseudo par Nom/URL
3) Vous pouvez, en cliquant sur le lien S'abonner par e-mail, être assuré d'être avisé en cas d'une réponse
4) Cliquer sur Publier enfin.

Le message sera publié après modération.

Voilà : c'est fait.
Et un grand merci !

LinkWthin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...