mercredi 30 mars 2016

Un front pour le BTS IPM

Dieppe : un front pour la réouverture du BTS IPM à Pablo-Neruda

Paris-Normandie, publié le 22/03/2016 á 22H02
Éducation. Un front s’est constitué pour la réouverture du BTS IPM, parce qu’il y a un réel besoin de jeunes formés sur le bassin dieppois.

À l’époque, les élèves avaient manifesté contre la fermeture du BTS IPM
Dieppe Meca Energies, la chambre de commerce, les enseignants et les parents d’élèves, le maire de Dieppe... Tous font front commun pour la réouverture du BTS Industrialisation des produits mécaniques à Pablo-Neruda. En stand-by depuis 2013, il fait l’objet d’une mesure de suspension provisoire.

Les partisans du BTS IPM ont adressé une lettre au président de la Région Normandie, Hervé Morin, pour qu’il impose une réouverture dès la rentrée 2016.

« Le BTS IPM est une opportunité pour notre bassin d’emploi alors que près de 1 200 salariés du secteur de la mécanique et de la métallurgie devraient prendre leur retraite dans les dix années qui viennent », précisent les signataires dans le communiqué.

Un tissu industriel encourageant

Opportunité parce qu’il existe une spirale positive et des signes encourageants pour le tissu industriel avec, notamment, le renouveau d’Alpine, la voiture électrique, le dynamisme de la grappe Dieppe Meca Energie, la filière Normandie Aérospace, les grands carénages des centrales nucléaires... « Cette formation correspond aux besoins industriels du territoire, elle prépare à l’exercice de métiers dont certains sont en tension », indiquent-ils.

Les cosignataires regrettent qu’en dépit « de tous ces éléments favorables à une relance rapide du BTS IPM, la situation demeure bloquée ». Sans l’appui du rectorat, la direction du lycée n’a pas déposé de dossier pour la réouverture du brevet de technicien supérieur IPM. La lettre pointe un « blocage préjudiciable à l’intérêt des jeunes et au développement économique du nord de la Seine-Maritime, alors même que les industriels ont fait connaître tout le bien qu’ils pensent de cette filière ».

Une table ronde sur les formations

Le courrier met en avant l’existence cette année au lycée Neruda d’un groupe de terminale Itec (Innovation Technologique et Eco-Conception) et la perspective, à la rentrée prochaine, d’une terminale STI2D supplémentaire. Il souligne enfin le pouvoir de la Région, eu égard à sa compétence récemment renforcée dans le domaine de la formation, pour convaincre l’Éducation nationale « du bien-fondé d’une réinscription rapide de ce BTS sur la carte des formations, afin qu’il puisse rouvrir dès la rentrée 2016 ».

Les signataires demandent également au président de Région l’organisation d’une table ronde sur les formations industrielles avec les différents acteurs concernés afin de travailler sur la promotion, en direction des jeunes, des débouchés dans l’industrie et des filières locales de formation qui préparent à ces métiers.

MADELINE PLARD

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :
1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus
2) Si vous avez un compte, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante Commentaire
Sinon, vous pouvez saisir votre nom ou pseudo par Nom/URL
3) Vous pouvez, en cliquant sur le lien S'abonner par e-mail, être assuré d'être avisé en cas d'une réponse
4) Cliquer sur Publier enfin.

Le message sera publié après modération.

Voilà : c'est fait.
Et un grand merci !

LinkWthin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...